Le Romantisme en peinture

Le Romantisme

 

 

Introduction

 

 

Ce mouvement commence à la fin du XVIIIe siècle et continue durant tout le XIXe siècle.

 

Si les Allemands sont précurseurs, le mouvement pictural s’épanouit pleinement en France.

 

Il s’agit d’une réaction contre les règles stérilisantes de l’académisme et du néo-classicisme.

 

Le Romantisme ne tient plus compte de ces règles. Le but de l’artiste est désormais d’exprimer ses émotions en adaptant l’esthétique à ses besoins.

Il ne peint plus pour des commanditaires mais pour lui à partir de ses sentiments. Cela entraine l’apparition de « l’artiste maudit » : en faisant des peintures personnelles, le peintre peut ne pas être compris par ces contemporains.

 

Ce désir d’expression personnelle est considéré comme le fondement de la peinture moderne.

 

Les artistes s’intéressent aux tragédies du quotidien, aux voyages, notamment en Orient et aux paysages. Ils explorent également des thèmes comme la peur, le rêve ou la folie.

 

Ce besoin d’exposer ses sentiments peut se comprendre en vue du contexte de l’époque :

 

– L’épopée Napoléonienne marque les artistes. L’empereur est vu comme le héros d’une ère nouvelle. C’est celui qui a vaincu l’obscurantisme de la monarchie. Mais après la défaite de Waterloo, la jeune génération d’artiste exprime son désarroi à travers des œuvres montrant un désastre. Le plus célèbre exemple est le Radeau de la Méduse.

 

– La Révolution Industrielle remplace le travail manuel par le travail industriel. Les transformations technologiques et sociales qu’elle engendre sont sources d’inquiétude.

 

 

 

Les caractéristiques du Romantisme :

 

 

– La peinture exprime les émotions du peintre et les fait ressentir aux spectateurs.

– Représentation subjective de la réalité

– Evénement de l’époque traité selon les opinions de l’artiste

– Paysages étranges et mélancoliques,

 

 

Les peintres représentatifs du Romantisme :

 

 

Géricault

 

Le radeau de la Méduse, Géricault

Le radeau de la Méduse, Géricault – Musée du Louvre

 

 

Delacroix

 

La liberté guidant le Peuple, Delacroix

La liberté guidant le Peuple, Delacroix – Musée du Louvre

 

 

Friedrich

 

La liberté guidant le Peuple, Delacroix

La liberté guidant le Peuple, Delacroix – Kunstalle, Hambourg

 

 

Goya

 

Le 3 mai 1808 à Madrid, Goya

Le 3 mai 1808 à Madrid, Goya – Musée du Prado, Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *